L’ATTRAPE-RÊVES

30/12/2013

Il y a de cela quelques mois, un client Américain a pris contact avec le comptoir de vente Goyard de la rue Saint-Honoré à Paris.

Cet amateur d’art, qui est aussi auteur de bandes dessinées, avait en tête une vision très précise de ce qu’il attendait de Goyard : une malle d’artiste sur-mesure qui, en plus de remplir des fonctions de portfolio et de contenant pour instruments et accessoires, serait aussi équipée d’une planche à dessin directement intégrée à sa structure même, à l’inverse des malles d’artiste classiques, qui ne proposent qu’une surface pliable mobile. Un détail qui peut sembler anodin aux néophytes, mais représente un véritable défi technique et esthétique que seuls des artisans chevronnés sont en mesure de relever.

En somme, ce client était en quête de la malle d’artiste idéale, celle qui saurait réconcilier style et praticité, élégance et fonctionnalité. En tant que fils et frère de deux fidèles adeptes de Goyard, il connaissait la longue tradition de notre Maison en matière de pièces sur mesure d’exception conçues pour satisfaire les besoins et désirs les plus singuliers, et a immédiatement pensé à elle pour l’aider à réaliser son rêve. À juste titre : depuis 1853, nous avons toujours accueilli les rêveurs à bras ouverts.

Dès lors, une collaboration aussi minutieuse que créative s’est instaurée entre le client, nos ateliers et notre studio de création. Étape par étape, le rêve a pris forme, et le projet, qui ne devait consister au départ qu’à modifier une malle Palace, s’est peu à peu transformé en une pièce résolument unique : des ouvertures diagonales ont été aménagées sur les côtés afin de permettre à un plan incliné d’accueillir une planche à dessin faisant corps avec la malle. Des rangements spéciaux autorisent un accès aisé aux instruments et matières premières, et un tiroir aux multiples compartiments se déploie sur le côté gauche de la planche à dessin lorsque celle-ci est dépliée, un détail pensé pour assurer une accessibilité idéale à son futur propriétaire, gaucher de son état. Si la doublure de la malle se pare de la toile de coton jaune Goyard traditionnelle, c’est en revanche une toile Goyardine bleu clair qui recouvre le portfolio aux dimensions spécifiques : 11 pouces sur 17, soit le format précis d’une planche de bandes dessinées avant que ses dimensions ne soient réduites lors de l’impression. Là-aussi, ce portfolio s’encastre sur le côté gauche de la malle.

La palette chromatique s’avère éminemment personnelle et sentimentale : l’azur de la Goyardine s’allie à l’orange de la Lozine, et évoque la modeste mais bien-aimée montre en plastique reçue par le client en cadeau de sa sœur il y a fort longtemps, tandis que des bandes verticales rouge et jaune rendent hommage au cartable de toile de son enfance -sa toute première malle d’artiste- qui renfermait ses précieux albums, carnets de dessin et feutres multicolores, arborait elle aussi des bandes jaunes et rouges. Une personnalisation qui n’est pas sans rappeler celle prisée par le Duc de Windsor pour ses propres bagages : comme à l’accoutumée chez Goyard, passé et présent s’entremêlent, et les souvenirs d’enfance se confondent avec bonheur avec les couleurs d’un prince anglais.

Les choix en matière de bijouterie soulignent de même la capacité de Goyard à accompagner la vision de chaque client tout en demeurant fidèle à son esthétique et à ses valeurs intemporelles : si les éléments classiques de bijouterie sont dorés, la plaque sur laquelle figure traditionnellement le nom du propriétaire de la malle est elle argentée, et maintenue par des clous malletiers dorés. Loin d’être une incongruité, cette proximité entre or et argent évoque les étiquettes multicolores, témoignages des destinations traversées, qui ornaient les malles d’antan. En plus du nom de son propriétaire, la plaque est aussi gravée d’une série de chiffres : « 112710 », soit la date du 27 novembre 2010 en anglais américain. Ce jour-là, le client prit la décision de partir à la poursuite de son rêve de malle parfaite. Trois ans plus tard presque jour pour jour, avec la complicité de Goyard, son rêve est devenu réalité.

30/12/2013
 

WINDY CITY

29/05/2015

FRENCH RIVIERA

03/04/2015

PACIFIC PLACE

19/11/2014

POIDS PLUME

04/07/2014

GENTLEMEN ONLY

31/01/2014

MATIN CALME

13/08/2013

DUO GAGNANT

10/07/2013

ÉLOGE DU GRIS

11/12/2012